Web 2.0 : Les 5 secrets à connaitre

Est-ce que vous vous êtes déjà posé la question de savoir comment faire pour créer un bon site web 2.0 ? Parce que trouver les bonnes infos sur le sujet n’est pas toujours ce qu’il y a de plus évident, je vous propose de voir dans cet article quels éléments sont à considérer pour bien réaliser un site.

Pour cela, je vais vous donner 5 secrets qui vous seront utiles pour mener votre projet à bien. À noter que la création d’un site web 2.0 doit faire partie de la stratégie de la société qui en fait usage.

Le côté humain du site web

C’est évident que vous ne pourrez jamais mettre au point un site si vous ne comptez pas sur la participation humaine pour faire les choses. Même si la technologie peut assurer de nombreuses choses, l’intelligence collective reste indispensable pour une réalisation correcte.

Je remarque aussi que c’est beaucoup plus efficace de poser le collabs comme des participants à part entière du projet. Pour un site web 2.0 qui en jette, vous allez donc devoir positionner l’utilisateur comme un producteur. Simple, mais efficace.

marketing

Fonctionnalité et aspect technique

Ce sont deux autres éléments que vous allez devoir prendre en compte pour réaliser un site web 2.0 performant. Ici, le Real Simple Syndication a une place de choix que vous ne pouvez tout simplement pas ignorer.

Pour ce qui est de l’aspect technique, vous devez simplement composer avec des mashups et une programmation qui ne rentre pas trop dans le complexe. La méthode qui m’a sauvé la vie plus d’une fois : me référer à ce qui existe déjà pour avoir un résultat aussi rapide qu’efficace.

Les deux secrets pour que ça marche

Il faut savoir que les utilisateurs ne sont plus dupes ! Ils le sauront si vous parlez de vos produits pour essayer de leur faire acheter. Les internautes préfèrent maintenant se référer à l’avis des autres consommateurs pour se faire une idée.

Enfin, ils apprécient aussi les entités qui ont une bonne image. Pour cette raison, je pense que les sociétés qui se vouent à de grandes causes ont plus de chances d’intéresser un public qui se veut beaucoup plus responsable.